Aller au menu | Aller au contenu

Une pratique ancrée dans l'histoire

Le carnaval de Dunkerque est un rendez-vous annuel qui plonge durant deux mois la cité portuaire dans une incomparable ambiance de fête. Cet événement s'inscrit dans la continuité de la foye, organisée à l'occasion du départ en mer des pêcheurs de morues. Les marins se réunissaient dans une auberge, avant une joyeuse déambulation en ville. Progressivement, ces festivités ont envahi l'espace public et se sont étendues à toutes les couches de la population.

Une pratique inscrite dans le présent

Le coup d'envoi de la saison carnavalesque donné, des milliers de personnes se retrouvent chaque week-end pendant plusieurs semaines pour participer aux bandes et aux bals du carnaval. Chacun revêt pour l'occasion un déguisement : un clet'che. Traditionnellement, les hommes s'habillent en femme et des parapluies à très longs manches sont arborés bien haut vers le ciel pour se moquer des habitants de Bergues qui venaient voir le carnaval équipés d'un parapluie. Le public du carnaval joue un rôle essentiel dans le déroulement des festivités en intégrant les bandes. Celles-ci composées de lignes successives de carnavaleux constituent un cortège qui arpente les rues de la ville en suivant la clique, musiciens vêtus de cirés jaunes menés par le tambour-major. Les impressionnants mouvements de foule, cadencés par le rythme de la musique, sont appelés des chahuts. La déambulation rejoint ensuite la place de l'hôtel de ville pour le jet de harengs depuis le balcon de la mairie avant de se retrouver sur la place Jean Bart. Ici, la foule commence le rigodon final et chante la cantate à Jean Bart, figure tutélaire de la cité. Tout au long de ce parcours, les carnavaleux effectuent une à plusieurs pauses au sein de chapelles. C'est l'occasion de s'arrêter chez des amis pour reprendre des forces. Le soir venu, de nombreux participants poursuivent les festivités lors des bals organisés par les différentes sociétés carnavalesques.

Une pratique qui se transmet

Les traditions et les valeurs qui font l'esprit du carnaval de Dunkerque se transmettent aux enfants dès leur plus jeune âge. Aujourd'hui de nombreuses écoles intègrent le carnaval dans leurs projets pédagogiques. Les enfants ont leur propre défilé et peuvent participer à un bal enfantin le mercredi après-midi. La collectivité met également en place une communication spécifique, distribuant des tracts qui indiquent aux néophytes les « bonnes pratiques ».

Le carnaval de Dunkerque est devenu un rendez-vous incontournable de l'agenda culturel nordiste. Toujours plus fréquenté, il constitue un levier touristique important et génère d'importantes retombées économiques pour la ville.

dunkerqueHD 1

Un masquelour dans la rue Dunkerque. 5 Mars 2011 ©FEMS/Olivier PASQUIERS.

dunkerqueHD 2

Bande de la citadelle Dunkerque. 7 Mars 2011 ©FEMS/Jean-Christophe BARDOT.

dunkerqueHD 3

Bande de la Citadelle Dunkerque. 7 Mars 2011 ©FEMS/Jean-Christophe BARDOT.