Aller au menu | Aller au contenu

Jean-Christophe Bardot est né à Paris en 1963. Il vit en région parisienne.

Après des études d'architecture et d'histoire de la photographie, il vient à la pratique photographique par le théâtre. Il fonde en 1995 le collectif Safran, avec lequel seront produits et diffusés une dizaine de projets de création artistique. De 2005 à 2015, il est membre du collectif le bar Floréal. Au-delà du reportage purement descriptif et documentaire, il recherche la part de subjectivité du sujet photographié, notamment par une observation décalée, en coulisse. Il privilégie une approche qui prend le temps nécessaire à l'instauration d'une relation, cherchant à comprendre des situations à la lumière du terrain.

La question de la mutation des territoires se décline en plusieurs séries. Retour en Lorraine rend compte des traces laissées par l'histoire économique et sociale dans les paysages de sites reconvertis d'anciens bassins sidérurgiques. Dans le cadre d'une opération de rénovation urbaine, il suit pendant trois ans le quotidien de familles entre déménagement et relogement (Monmousseau, 2 automnes et 3 étés), avant de documenter la démolition d'une barre de logements (série Un hiver). En Périféérie interroge la relation à l'espace et les nouveaux modèles en série d'habitat et de loisirs en marge des villes, concentration périurbaine uniforme et standardisée entre échangeurs d'autoroutes, zones pavillonnaires et zones commerciales.

L'autre versant du travail de Jean-Christophe Bardot porte sur le partage des pratiques culturelles et sociales et leur apprentissage. Il chronique ainsi le quotidien en huis-clos d'une unité d'hospitalisation d'urgence en psychiatrie (Ici, le jour et la nuit), après avoir mené des ateliers en unité de jour dans le même hôpital (Territoires partagés). Il porte son regard sur les mouvements citoyens bénévoles, l'engagement d'élus et les préoccupations de développement et de reconfiguration de la vie politique par le monde associatif en France (série Engagés, volontaires…).Il réalise une série de portraits d'habitants impliqués pour le bien commun dans une commune (Une vie d'engagement(s) #1 et #2).

Parallèlement à sa pratique photographique, il mène régulièrement des ateliers auprès de publics en milieu scolaire, universitaire, hospitalier.

Interview de Jean-Christophe Bardot

Festival Allers-Retours : portrait du photographe Jean-Christophe Bardot