Aller au menu | Aller au contenu

Cent ans après...

... le début de la Première Guerre mondiale, Albert-Kahn musée et jardin départementaux propose, pour l’édition 2014, une réflexion sur la construction des récits d’après-guerre à travers la photographie.

Les photographes présentés proposent une mise à distance de la réalité du conflit, par une attention aux marques indélébiles laissées dans les paysages, les corps ou les mémoires. Ils abordent également la question du temps qui passe et les possibilités d’inscrire un évènement traumatique dans le cours de trajectoires individuelles ou collectives.Tous illustrent l’émergence d’un récit commun, familial ou national, et interrogent le rôle du médium photographique dans cette distanciation.

En savoir